Le drone civil au service du patrimoine architectural

Grâce à l’une de ses étonnantes machines, ESCADRONE a reconstitué le fort Barraux en trois dimensions à l’aide de multiples photographies aériennes. L’impressionnante architecture imaginée Ercole NEGRO et souvent remaniée entre-autres par le génial VAUBAN est désormais accessible à tous et sous tous les angles.
C’est à Barraux, entre Chambéry et Grenoble que la jeune société ESCADRONE a trouvé un monument à la hauteur de sa technologie : Fort-Barraux dont la forme étoilée est la signature du célèbre ingénieur militaire piémontais Ercole NEGRO. En moins d’une heure de vol, le drone conçu et fabriqué par la start-up iséroise a saisi plus 800 photographies aériennes, de manière entièrement automatisée, le pilote n’étant présent que pour vérifier le bon fonctionnement du drone.

Dans leur bureau à Villard-Bonnot, au cœur de la vallée du Grésivaudan, les ingénieurs de la société assemblent les photos dans un procédé appelé photogrammétrie pour créer un modèle en trois dimensions. Visite virtuelle et aérienne pour les curieux ou inspection et mesures pour les experts, les utilisations d’une telle maquette numérique sont multiples. L’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Fort espère ainsi en faire profiter le plus grand nombre, et donner envie de se rendre sur place pour visiter.
Rendue possible grâce notamment aux drones et aux appareils qu’ils embarquent, la photogrammétrie intéresse de près les professionnels du bâtiment : monuments historiques, conducteur de travaux, géomètres, carriers s’arrachent les images prises par drones, bien plus avantageuses que par des moyens traditionnels.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.